• Neutralisez le carbone de votre blog, gratuitement et simplement !

    Pour sauver des milliers d’arbres, l’opération Blog zéro Carbone propose une 
    grande opération de reboisement par et pour la blogosphère. En collaboration
    avec I plant a tree, nous pouvons compenser les émissions de CO2 de notre
    blog
     en leur demandant de planter un arbre.

    1blog-1baum-co2-neutral

    Comment faire ? C'est très simple : vous écrivez un article sur votre blog, vous
    insérer un logo dans votre bandeau de droite ou de gauche, vous leur envoyez un
    email pour dire que c'est fait et ils plantent un arbre pour vous.

    Pour télécharger le code du logo et lire les modalités sur leur site, cliquez sur le
    gros bouton vert ci-dessous (il est assez visible ?).

    Je souhaite compenser le bilan carbone de mon blog !


    Pin It

    1 commentaire
  • On croit être à des années lumières des faits divers qui font la une des médias et puis un jour...

    Un jour vous regardez le journal tv et vous apprenez qu'une fillette de 12 ans à peine s'est donné la mort chez elle avec le fusil de chasse de son papa.

    Vous vous dites que c'est dramatique et que cette fillette a vraiment du vivre des moments très difficiles pour en arriver à ce geste désespéré.

    Vous vous dites qu'heureusement, vous n'êtes pas concernée parce que vous avez échappé à ce drame. Et puis... vous consultez tranquillement votre compte FaceBook et vous découvrez que cette fillette est une proche parente de votre belle-soeur....

    Et là vous découvrez d'un coup que non, ça n'arrive pas que chez les autres ! Personne n'est à l'abris de ce genre de drame et il faut vraiment être vigilant avec nos enfants.

    Avec les miens, je suis tranquille maintenant car ils sont grands, mais je ne peux m'empêcher d'angoisser pour mes petits-enfants. Ils ne sont pourtant pas encore bien grands, l'aîné vient d'entrer en maternelle, mais le monde dans lequel ils évolueront sera-t-il moins violent ? J'espère vraiment que oui !!!

    J'espère que tous ces drames dont nous avons eu connaissance ces dernières années, finiront par faire prendre conscience du réel danger que nos enfants courrent dans les cours d'écoles.

    Le fait de vivre dans les quartiers chics ne nous met nullement à l'abris car les enfants sans repères, dénués de tout sens moral ou totalement déresponsabilisés par leurs parents évoluent autant dans les couches aisées que modestes de notre société. La violence est partout, qu'elle soit verbale ou physique et il est très dangereux de la banaliser autant. On voit où ça mène.

    Combien de fois je me suis offusquée de la réponse désinvolte de certains instits ou profs lorsqu'un de mes enfants se plaignait de violences subies dans l'enceinte de l'école ou du collège ?

    Au collège, l'une de mes filles a été poussée dans les escaliers et a eu la tête écrasée dans sa purée à la cantine. Elle a subit des insultes parce que son père et moi divorçions. Ma fille a finit par se confier à moi, heureusement !

    Dans mon ancien quartier (pourtant bien sous tout rapport) mon fils a été victime d'un jeu appelé "la couille au poteau". Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'attrapper un garçon par les bras et les jambes et de claquer son entrejambe contre un poteau. Mon fils n'osait pas m'en parler parce qu'il admirait les garçons qui lui faisaient subir ça et comme il avait du mal à se faire des amis, il pensait qu'en se taisant, il serait admis dans leur groupe. C'est sa démarche mal assurée et certaines confidences faites à l'une de ses soeurs qui m'ont alertée.

    Au collège, à 2 reprises il a été attrappé dans les vestiaires et d'autres collégiens l'ont déshabillé de force. Un petite humiliation qu'ils trouvaient sans doute marrante et pas bien méchante... mais mon fils angoissait tellement qu'il me demandait des dispenses de sport et c'est ainsi que j'ai découvert ce qui se passait.

    A la maternelle, la plus jeune de mes filles a été martyrisée par d'autres enfants de son âge (5 ans à peine ! ) parce que son petit frère était décédé. Les enfants se moquaient d'elle et de sa tristesse et la harcelait sans relâche. Ma fille n'osait rien me dire car elle ne voulait pas ajouter à mon chagrin... C'est la maman de sa meilleure amie qui m'a alertée car sa fille s'était confiée à elle car ma fille lui faisait vraiment trop de peine...

    J'ai toujours été alertée et j'ai toujours pu agir pour que ça s'arrête vite. Mais combien d'enfants subissent ce genre de violences sans que jamais leurs parents ne l'apprennent ? Souvent, ils ont honte d'en parler et hésitent à se confier aux adultes.

    Alors, en mémoire de Pauline, soyez vigilants avec vos enfants afin que pareil drame ne se reproduise plus jamais.

    Soyez d'autant plus vigilants si votre enfant a du mal à se faire des amis, soit parce qu'il travaille trop bien ou qu'il est en difficulté scolaire, soit parce qu'il porte des lunettes ou un appareil dentaire, soit parce qu'il a les cheveux frisés, qu'il est trop petit ou trop grand, trop gros ou trop maigre, issue d'une famille trop aisée ou trop modeste etc etc

    A l'école, tout est prétexte à harceler d'autres enfants. Au collège, il ne fait pas bon sortir du lot et pour ceux dont c'est le cas, de petits tyrans leur mènent la vie vraiment dure. Il faut vraiment rester attentifs au moindre signe de changement. Mutisme, hyperactivité, insomnie, agressivité,... sont des signes qui doivent absolument vous alerter ! 

    Et ne perdez pas non plus de vue que vos petits anges, pourraient aussi s'avérer être les bourreaux d'autres enfants !

    Demain auront lieu les funérailles de Pauline et toutes mes pensées accompagnent ma belle-soeur et sa famille.

    RIP Pauline

    Pauline

     

     

    Pin It

    9 commentaires
  • Ce matin, je lis Facebook et je vois un post qui concerne le chocolat ou plutôt l'amour du chololat. 

    Tout de suite, ce post me fait penser à la fameuse phrase : "5mn dans la bouche et 10 ans sur les hanche".

    Ne voulant pas commettre d'impair, et n'étant pas moi-même adepte de privations, je ne laisse aucun commentaire mais ça me donne envie de créer un post à mon tour que j'intitule  :

    "Alerte silhouette" et qui commence par : "douceurs en bouche, slim sur la touche... Une alerte qui chez moi ne fera pas mouche. Quelle douche !"

    Je suis ensuite prise par l'envie de trouver d'autres mots qui se terminent en ouche et je commente ainsi :

    "je ne suis pas farouche mais ce n'est tout de même pas à la louche car sinon, bonjour les retouches ! Bon je crois que là, j'ai grillé toutes mes cartouches pour ce défi de ouche, euh pardon de ouf. Mais avouez que j'ai fait mouche. Alors je peux m'arrêter sans en remettre une couche. Je ne suis ni sainte-nitouche, ni manouche ni ne louche mais nordiste pure souche alors c'est sans honte que je me recouche comme l'oiseau-mouche qui ne se laisse pas prendre à l'attrape-mouche."

    Tout ça pour dire que ça m'a beaucoup amusée et que ça m'a donné envie de défier d'autres personnes pour rédiger une petite histoire avec un maximum de mots se terminant par "ouche" :

    "Et toi de quoi tu accouches pour un défi en ouche ? Tu peux réutiliser les mêmes mots mais tu dois raconter une autre histoire... Sauras-tu relever le défi ou botteras-tu en touche ?"

    Si cela vous inspire, laissez un commentaire avec votre texte. Un texte recevra une petite récompense en début d'année. Ce texte gagnant sera tiré au sort par notre huissier totalement incorruptible, j'ai nommé Fabla ! 

     

    Fabla

    Vous avez jusqu'au 05 janvier à minuit. Alors lâchez-vous !

    Mon texte ne compte pas bien sûr !





    Pin It

    9 commentaires
  • ça fait déjà un moment que je n'ai rien publié mais vous l'aurez deviné, c'est parce que je suis très occupée...

    J'ai tout de même pris le temps de continuer à visiter tous les jolis blogs auxquels je suis abonnée même si je ne laisse pas toujours un commentaire (la faute au manque de temps). Et c'est lors d'une de mes balades bloguesques que j'ai découvert le petit jeu qu'organise L'atelier de la souris.

    Je craque complètement sur ses jolies souris et je n'ai pas pu résister à l'envie de participer. Oui je l'avoue, je suis faible car j'avais dit que je ne participais plus aux jeux de la blogo et j'ai encore une fois failli à ma résolution. Mais vous ? Serez-vous moins faible que moi ? Pour le savoir, allez vite lui rendre visite en cliquant sur la photo.

    DSCN1446

    (Clic sur la photo)

    Pin It

    4 commentaires
  • Emilie en parlait sur son blog et ça m'a donné envie. Je participe donc à un KAL (Knit A Long) pour la première fois. Le modèle me paraît très abordable et il me plaît beaucoup, alors c'était l'occasion de me lancer.

    Si vous aussi, vous êtes intéressée, vous pouvez toujours nous rejoindre en envoyant un email à l'organisatrice (cliquer sur la photo pour rejoindre le blog de l'organisatrice).

    Châle mousseux

    Il est pas trop beau ce modèle ?

    Je ne manquerai pas de vous mettre quelques photos lorsque je l'aurai fini. J'en ai d'ailleurs d'autres à vous montrer, dès que je les aurai bloqués.

    Pin It

    11 commentaires